LA PREVOYANCE a été créée en 1938 sous la dénomination «LA PREVOYANCE ARTISANALE».

Cette première appellation tient au fait que ses membres fondateurs étaient tous issus du monde de l’artisanat, Présidents de la Chambre de Métiers et Présidents de Corporations.

L’idée des « Pères fondateurs » était directement inspirée des grands courants sociaux des années « 30 » qui allaient donner naissance à la Sécurité Sociale en 1945.

LA PREVOYANCE ARTISANALE, à peine créée, allait être mise en sommeil pendant la deuxième guerre mondiale. Elle a véritablement débuté ses activités en 1948 : son objet était de verser un « secours » à ceux de ses membres que la maladie privait de ressources : elle était d’ailleurs classée dans la catégorie des «Caisses de secours mutualiste».

Lors de la création, en 1969, du régime maladie obligatoire des TNS (Travailleurs Non-Salariés), LA PREVOYANCE ARTISANALE a reçu l’agrément pour gérer ce régime au bénéfice des artisans et commerçants d’Alsace, devenant ainsi l’un des Organismes Conventionnés d’Alsace (OC N° 31), activité qu’elle poursuit à ce jour sous l’appellation : AGIR MUTUELLES ALSACE.

Parallèlement, LA PREVOYANCE ARTISANALE a développé ses activités d’assurance maladie complémentaire, non seulement en direction des artisans et commerçants, mais également au bénéfice des ressortissants des autres régimes sociaux, principalement professions libérales et salariés.

Pour marquer cette volonté d’ouverture à l’ensemble des catégories socioprofessionnelles, la Mutuelle a changé de nom, au début de la décennie 1990 au profit de «LA PREVOYANCE ARTISANALE, COMMERCIALE et SALARIALE ».

Cette appellation un peu longue a tendance à être écourtée au profit de «LA PREVOYANCE».